play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Vinyleradio La radio plus proche de vous

  • cover play_arrow

    FAD'ART "Voyage au temps du rêve" Présenté par Dany Carat

  • cover play_arrow

    Boris Vian s Co Présenté par Dany Carat

  • cover play_arrow

    Fad'art Dékapé Dany Carat

Au pied de la lettre

Boris Vian « Les fourmis » – apl

today1 juin 2021 9

Background
share close

« Les fourmis »

Boris Vian

au pied de la lettre #10
Diffusion en direct mer 10 novembre 2020.

En lectures

~ « Les fourmis »
Christian Bourgois Editeur 1968.
– Coll. Le terrain vague – 10/18.

~ « Boris Vian l’écriture heureuse Un jeune homme pressé »  par Philippe Boggio. Le Hors-Série Le Monde. Une vie, une œuvre Edition février 2020.

«  QUELQUES INFOS

Romancier, trompettiste, chroniqueur de jazz, traducteur, parolier et chanteur, Boris Vian a vécu mille vies en un éclair. A l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, Le Monde explore les fulgurances de l’auteur de L’Ecume des jours. »

Programme
Boris Vian & ses chansons, & ses potes, chanté par,  & son jazz, & ses poèmes …

~ « La guerre de 14-18 » (Georges Brassens)
~ « Juste le temps de vivre » poème de interprète Philippe Clay
~ « Les joyeux bouchers » chanté par Catherine Ringer & Renegade Brass Band.
~ « Le petit commerce » par Boris Vian.
~ « Complainte de Mackie » chanté par Catherine Sauvage.
~ « Everything happens to me » chanté par Chet Baker
~ « Tin roof blues » Boris Vian  avec l’orchestre de Claude Abadie*.
~ « The Mooche » Duke Ellington Orchestra
~ « Vendredi 13 » Boris Vian avec l’orchestre de Claude Abadie
~ « D’où viens-tu Billie Boy » Boris Vian et ses potes
~ « A tous les enfants » Boris Vian chanté par Joan Baez
~ « Chattanooga Choo Choo » Glenn Miller
~ « You always hurt the one you love »  Spike Jones & his City Slickers 1945.
~ « Le Déserteur » chanté par Marc Robine.
~ « Je voudrais pas crever » par Serge Reggiani
~ « La java des bombes atomiques » chanté par Dany Carat
~ « Mukrat ramble » Boris Vian  avec l’orchestre de Claude Abadie.
~ « I have found a new baby » Boris Vian avec l’orchestre de Claude Luter.
~ « Whispering » Boris Vian avec l’orchestre de Claude Luter.

Claude Abadie
16 janvier – 29 mars 2020
« Après cent ans d’une vie marquée par un amour sans cesse renouvelé pour le jazz, Claude Abadie a tiré sa révérence. Il s’en est allé paisiblement, dans la soirée du 29 mars 2020, entouré des siens. Deux mois plus tôt, nous vous racontions avec émerveillement le concert qu’il donnait avec son Tentette, dans le cadre du Festival Jazz à Vian, à Ville-d’Avray, cité natale de son ami Boris, pour célébrer leur centenaire à l’unisson. Claude Abadie venait d’un autre temps dont il était le dernier témoin direct, un monde dont nous ne pouvons plus avoir désormais connaissance que par les disques, les livres, les revues d’époque (dont Jazz Hot), les films et notre capacité d’imagination. Un monde où les disques de jazz (2 titres) étaient des raretés prisées par des amateurs avides de s’ouvrir sur un art en pleine expansion, un monde où cet art triomphait auprès d’une jeunesse joyeuse, au sortir d’années d’obscurité où le jazz maintint une des lueurs d’humanité. Un temps où Paris était encore une fête, malgré les difficultés de l’après-guerre, de St-Germain-des-Prés à Montmartre, des Champs-Elysées à Pigalle. Claude Abadie appartenait à cet autre temps, autour de la Seconde Guerre, où se croisèrent Django Reinhardt, Duke Ellington, Coleman Hawkins, Benny Carter, Don Byas, Charles Delaunay, Boris Vian entre beaucoup d’autres. Il s’en amusait avec une distance teintée d’humour (quitte à doucher les ardeurs des néophytes et créateurs de mythe) et avec une précision implacable (l’esprit mathématique du polytechnicien) dont les journalistes  pouvaient faire aimablement les frais.
Raconter le siècle de Claude Abadie, c’est raconter une des belles histoires du jazz, la passion artistique, la passion de la vie, avec une exigence de tous les instants, et aussi une fidélité amicale à Jazz Hot, la revue de Charles Delaunay. Merci, Monsieur Abadie pour la belle trace que vous laissez ! »

 

♭ ᚈ ᚖ ᚗ # ♪

apl 1 : Visite radiophonique de la maison de Boris Vian Cité Véron
& Conférence de Nicole Bertolt au Colombier de Ville d’Avray en podcasts

Modifié 18.11.20
Créé 12.11.2020

⊕⊆⊇⊗π⊕⊆⊇⊗π

Written by: Didier Robert

Rate it

Previous post

Au pied de la lettre

Michel Audiard ~ apl

Michel Audiard 1920-1985 ~ Place des libraires ~ Diffusion 18 novembre 2020 au pied de la lettre Michel Audiard 1. #11 Lectures ~ Michel Audiard « La nuit, le jour et toutes les autres nuits » roman autobiographique de M. Audiard chez Denoël 1978-2010 pour la présente édition. ~ René Château présente « Audiard par Audiard » ♭ ᚈ ᚖ ᚗ # ♪ Générique d'ouverture « Slow des tontons » […]

today1 juin 2021 4

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Select arrow_drop_down
0%